la_belle_et_la_bete_1945_portrait_w858

 

Vous la pensiez morte et sans doute défintivement enterrée mais après moultes promesses de résurrection, la petite rubrique qui vous file de bons tuyaux pour vos soirées télé est enfin de retour. Et comme elle sait que vous êtes toujours d'humeur un peu morose le dimanche soir, elle vient vous mettre un peu de baume au coeur avec un joli programme qui saura vous faire oublier la perspective d'un lundi qui va encore une fois arriver trop vite.

Ce soir, on regarde :

- La Belle et la Bête, de Jean Cocteau avec Jean Marais et Josette Day sur Arte à 20h 45. Pour passer un dimanche soir empli de grâce et de magie, quoi de mieux que de se poser en famille devant ce chef-d'oeuvre intemporel ? Certes, les enfants auront peut-être du mal à se laisser convaincre quand vous leur direz qu'il n'y a ni couleurs ni effets numériques mais avec un peu de chance ils tomberont comme vous sous le charme du jeu de Jean Marais et de sa partenaire, du maquillage phénoménal de la Bête et de la poésie qu'a su insuffler Jean Cocteau à cette "histoire éternelle" (oui, il fallait bien que je place un clin d'oeil pour les fans de l'adaptation made in Disney). Et si jamais vos enfants font quand la même ma gueule, envoyez-les au lit, il y a école demain matin ! A noter au passage que le film est disponible depuis peu en blu-ray dans une édition apparemment superbe !

Ce soir, on évite :

- Deep Impact, de Mimi Leder avec Téa Leoni, Robert Duvall, Elijah Wood et et Morgan Freeman sur France 4 à 20h45. Sorti la même année qu'Armageddon qui surfait sur le même thème, Deep Impact s'était mangé une gifle au box-office par le mastodonte de Michael Bay et c'était franchement justifié. Alors que le réalisateur de Transformers sortait l'artillerie lourde en envoyant Bruce Willis et sa bande de grandes gueules dans l'espace pour sauver le monde d'un astéroïde énorme en faisant tout péter pendant 2h30, Mimi Leder a préféré au contraire la jouer plus soft et plus intimiste... Sauf qu'elle a tellement eu la main lourde sur le pathos, la guimauve et le larmoyant qu'on en vient a espérer que la comète qui est coeur du film vienne vite s'abattre sur ce casting pourtant fort prometteur.

Le choix de Guillaume :

- OSS 117 : Le Caire, nid d'espions, de Michel Hazanavicius avec Jean Dujardin, Aure Atika et Bérénice Bejo sur 6ter à 20h45. J'avais déjà tenté de regarder ce gros succès populaire lors d'une diffusion télé il y a quelques années mais je n'avais pas accroché et ça m'avait franchement chagriné (j'exagère peut-être un peu !). Comme je ne suis pas du genre à me laisser décourager si facilement, je vais retenter ma chance ce soir !