JOHN-WICK-Keanu-Reeves

Après les flops de 47 Ronin et Man of Tai Chi, Keanu Reeves et son charisme de dingue (oh ça va, on a le droit de blaguer de temps en temps !) tentent encore une fois de sortir de la Matrice. Leur nouvelle tentative a pour titre John Wick.

Dans ce film, Theon Greyjoy, qui ne peut plus trop courir la gueuse depuis qu'on lui a retiré son service trois pièces, décide de reporter son affection sur les bolides. Et une bagnole lui tape particulièrement dans l'oeil : une superbe Ford Mustang de 1969. Pas de bol, elle appartient à Keanu Reeves qui, lui, a reporté toute son affection sur son chien depuis que son épouse est décédée. Mais fidèle à sa réputation de bel enfant de salaud, Theon assomme Keanu, tue le chien et se barre avec la bagnole. Problème : Keanu s'appelle en réalité John Wick et c'est un ancien tueur à gages (le meilleur dans son genre, sinon c'est pas drôle) qui va décider de récupérer sa voiture coûte que coûte et de truffer de plomb le dernier mâle (ou ce qu'il en reste) de la lignée Greyjoy.

Au-delà de son pitch sacrément neuneu, John Wick a malgré tout un petit quelque chose qui attise la curiosité et cette première bande-annonce, si elle n'augure pas un futur grand chef-d'oeuvre oscarisable, semble nous promettre un divertissement péchu et rondement mené et donne envie d'attendre la sortie du bousin en salles. Et il faut avouer que le casting a de sacrément arguments à avancer : Willem Dafoe, Adrianne Palicki, Jason Isaacs, Ian McShane, John Leguizamo, Michael Nyqvist... Bref, rendez-vous en octobre pour voir le résultat !

 

La bande-annonce de John Wick